Ils disent faubourg, ils disent banlieue, ils disent zone
Nous disons maison
Ils disent ligne droite
Nous disons étoile
Ils disent barre
Nous disons triangle
Ils disent béton, béton, béton
Nous disons l’arbre et l’herbe
Ils disent croissance et infrastructure et insertion sur le marché
Nous disons petit jour
et éclats de rire dans la nuit et chat perché
Ils disent rénovation urbaine
Nous disons grille à tordre et porte à rouvrir
Ils disent à l’horizon 2030 2040 3000
Nous disons que le présent est un présent
Ils disent patrimoine
Nous disons l’année de notre arrivée à ce monde
Nous disons le jour se lève
Ils  parlent nous écoutons le silence
Ils disent les populations
Nous disons sois le bienvenu ou dégage selon ton respect
Ils disent circulation nous disons labyrinthe
Ils disent cartographie heurtée, ils inventent des sigles obscurs
mais nous avons mille langues de mille mondes dans notre poche
Et s’ils disent Grand Paris nous disons toujours maison
Nous habitons les  triangles scalènes dont les côtés sont inégaux et l’équilibre parfait
— Fanny Taillandier

Ce travail est issu de la commande nationale photographique des Regards du Grand Paris (Ateliers Médicis et Centre National des Arts Plastiques).